« Spaghettiware»: de l’art difficile de l’intégration des composants du système d’information.

Un système d’information d’entreprise est, dans la plupart des cas, composé de modules remplissant chacun une ou plusieurs fonctionnalités bien précises. Citons les fréquents modules suivants : La gestion de la relation client (CRM), dénommée à tort car il s’agit de gérer les prospects (qui ne sont pas encore clients par définition) et les opportunités associées LaLire la suite « « Spaghettiware»: de l’art difficile de l’intégration des composants du système d’information. »

Développement spécifique versus progiciel, ou comment réinventer la roue …

  Désireuse de s’équiper d’une solution informatique dotée d’un certain nombre de fonctions, une entreprise émet une expression de besoins, le plus souvent un « cahier des charges ». Une question fondamentale -à mon sens- doit apparaître très vite : un progiciel, c’est à dire une produit de « série » proposant une gamme de fonctionnalités pourra-t-il répondre àLire la suite « Développement spécifique versus progiciel, ou comment réinventer la roue … »

Pourquoi numériser ?

  Il est bon de retourner aux fondamentaux et de simplement tenter d’identifier les avantages de la numérisation (et la dématérialisation) des documents. Imaginons un dossier de 5 000 pages, comportant des notes manuscrites, des plans, des diagrammes, des tableaux, une structuration (chapitres, sections, paragraphes). Composé de feuilles A4, à 5 grammes par feuille, notreLire la suite « Pourquoi numériser ? »

ROI et NPV (retour sur investissement et net present value)

  Le retour sur investissement (ROI: return on investment, retour sur investissement) est un calcul visant à démontrer, qu’après un certain temps, l’investissement que vous réalisez va vous rapporter beaucoup plus que ce que vous dépensez. Pour le quantifier, trois principales entités entrent en jeu: le facteur temps le montant de l’investissement le gain réaliséLire la suite « ROI et NPV (retour sur investissement et net present value) »

Le stop and go dans la transformation numérique

  Disons que le déploiement d’un progiciel correspond à sa mise en production pour tout ou partie de ses utilisateurs. Alors, l’engagement proposé repose sur une date anticipée. Comment s’assurer du respect des délais ? Comment planifier le projet ? Une première approche consiste à définir la date de mise en production en partant deLire la suite « Le stop and go dans la transformation numérique »

Qui n’a jamais vendu : la métaphore de l’iceberg …

  Les processus de vente sont couronnés de succès lorsque la commande est signée et couchée sur le papier (ou sur l’écran, lorsque l’on parle de signature électronique). Cette fameuse commande (ou contrat), dûment signée par les deux parties, par celle ou celui qui est devenu votre client, est un indicateur objectif et quantifié. ElleLire la suite « Qui n’a jamais vendu : la métaphore de l’iceberg … »

Pourquoi l’informatique est-elle « dans les nuages » ?

  Le « cloud computing », littéralement l’informatique du nuage, ou en nuage, est omniprésent et mérite quelques explications. Il désigne simplement le fait que l’information numérisée réside en dehors des locaux de la société, l’entité hôte étant distincte de l’entité utilisatrice. Ce jargon anglo-saxon illustre donc une réalité historique qui existe depuis que le réseau informatiqueLire la suite « Pourquoi l’informatique est-elle « dans les nuages » ? »

Tableurs : solution durable ?

  Une des raisons d’être des progiciels élaborés réside dans le fait qu’ils contiennent une base de données relationnelle en général normalisée. La normalisation est une garantie de souplesse, d’agilité et de réduction de saisies multiples d’informations identiques. Par ailleurs, ce que l’on appelle souvent les accès concurrents, c’est à dire la possibilité pour plusieursLire la suite « Tableurs : solution durable ? »